RSS
RSS



 
Test affichage des annonces
exemple d'annonce ici rapport taille

 :: Centre Ville :: Terres Solaristes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kano Shuuta ▬ {Run, Kitten, Run!}

avatar


Bill Cipher is my Lord.

Messages : 38
Localisation : Les enfers.
Métier : Tueur.
Statut : Pas intéressé.
Humeur : Meutrieur.
Pouvoir : Grand créateur.

Doubles comptes : Shiro Miyazaki.
Lunar Republic
Voir le profil de l'utilisateur




Millaby
Lunar Republic
Sam 19 Mar - 18:23

Kano Shuuta

Do the impossible, see the invisible ;
Touch the untoucheable ; break the unbreakable.


Surnom : Kitten / Kanou'.
Âge : 20 ans.

Race : Hybride Chat Javanais.
Groupe : Esclave Rebelle.
Métier : Aucun.

Particularité : Deux oreilles de chat pointues cachés sous un bonnet noir ; une queue beige coulant sur du brun bien touffue et deux canines pointues mais pas plus longues que la normale.
Bracelet : Cheville gauche.
Utilise l'avatar de : Yata Misaki ▬ K Project.
✄- - - - - - - - - - - - - - -
Pseudo : Millaby / Kitty / Agneau.
Âge : 21 ans.
Chemin : Recherche d'un forum yaoi sur google.
Avis ? : Assez complet et simple ; accès facile pour tous et choix plutôt libre.
Code :


♔ La petite peste que je suis ▬
Kano, c'est typiquement celui qui vous fait froncer le nez quand vous le voyez. Kano, c'est exactement le type de mec que vous évitez parce-que vous ne savez simplement pas faire avec son caractère de cochon. Kano,c'est... Kano.

Bagarreur et Sang Froid ▬ Il démarre au quart de tour quand vous le titiller ; et n'hésiteras à utiliser de la force pour vous faire ravaler ce que vous venez de dire sur lui ou sur sa maman chérie. Outre qu'il est très intelligent, il ne réfléchis jamais avant d'agir et se met souvent le monde à dos ; une des raisons pour lesquelles il veille à bien choisir à qui il parle et à qui il accorde sa confiance. Par ailleurs, étant donné son petit poids (et taille), il ne fait jamais le poids contre les autres hommes ce qui lui as a valut ce surnom de chaton. Les plus faibles aboient plus fort comme on dit.

Cynique et Indécis ▬ Le jeune homme est d'un cynisme à toutes épreuves. Il s'amuse à aller dans le sens opposé au vôtre et à vous contre-dire même s'il sait pertinemment qu'il est en tort ; simplement pour se faire remarquer et pour vous voir piquer un fard. A l’extrapole de ce trait de caractère des plus détestables se trouve son côté indécis, hésitant à chaque décision important ou non à prendre. Il se relayeras toujours à vous, sans donner son avis en préférant vous faire plaisir à vous et se placer au deuxième plan. Ou alors, il ne veut simplement pas faire le mauvais choix et vous laisseras donc la tâche de faire face aux retombés possibles en cas d'échec.

Critique et Arrogant ▬ Kano se voit comme chat de haute noblesse avec une petite couronne sur la tête. Bien sur et comme vous le constaterais, il n'en ai rien, sinon un chat d'goutière mal élevé. Il aime à se placer en haut du podium sans prouver ses valeurs et de ce fait voit souvent chez les autres des personnes moins importantes que lui. C'est vers le roux que toute l'attention doit se faire, c'est lui qui mérite les regards.

Charismatique et Manipulateur ▬ Qui ne saurait dire oui à une bouille aussi mignonne que la sienne ? Il a du charme, il le sait très bien, il n'hésite pas à s'en servir à votre plus grand malheur. Si le chat à envie d'aller au parc, au parc il ira. S'il veut des grattouilles sous l'museau, des grattouilles sous le museau aura. A vos lunettes de soleil jeunes esprits faibles, car il saura vous analysez et savoir si oui ou non il peut vous faire les yeux de chaton perdu et en manque d'affection.

Fénéant et Insolant ▬ Si son ADN de Javanais n'attend pas plus de 30% dans son propre corps sous forme physique, il aura au moins hérité de la fainéantise et la paresse commune à chaque chat d'appartement. Il est partisan du moindre effort, il sait le faire comprendre et usera de tous les moyens nécessaires pour éviter de faire la moindre tache où il risquerait de s'épuiser. Le chaton préfère bien évidemment se laisser pour mort sur un canapé près du feu ou s'enrouler dans les couettes d'un lit même à une heure tardive de l'après-midi.

♔ Un pelage aussi doux que du velour ▬
Qui a dit un jour qu'il fallait être grand pour se faire respecter ne connaissait pas notre roux. Car bien loin de faire une taille imposante du haut de ses un mètre soixante-huit ; il sait se faire respecter le chaton. Poids lourd ? Ah non, pas du tout. Disons que peser soixante-dix kilos, pour sa taille, ça passe doucement. Non on le remarque surtout dû à sa crinière rousse volcanique quand elle n'est pas caché par un bonnet ; et même si elle l'est on voit tout de suite deux oreilles pointus qui font bosses. En contraste avec sa chevelure fougueuse en bataille ; deux petits yeux noisettes vous regarderont avec dédains. Vous aurez droit aussi à une moue de sa bouche, ou un sourire tout ce qu'il y a de plus normal si vous êtes amical. C'est plus bas la partie intéressante, vraiment...

A partir des épaules de Kano, tout ce qu'il possède plus bas est révélateur de son passé et de son esclavagisme. Ce n'est pas pour rien qu'il porte un grand pull beige par-dessus son débardeur noir, mais bien parce-qu'il souhaite caché les nombreux hématomes qui peinent à s'en aller et ses cicatrices par dizaines qui se chevauchent. Il n'a pas trainé avec les meilleurs comme dirait l'autre. Sa peau blanche ne fait que refléter plus ses bagarres à répétitions qui lui ont valut le titre d’esclave. Encore heureux que les hybrides étaient depuis un bout de temps considérer comme des personnes normales, sinon il aurait tout gagner... Peu importe, ce qui est fait est fait ; même si Kano ne porte plus aussi fièrement ces marques du passé. L'avantage est qu'il peut les cacher facilement et que personne n'est assez proche de lui pour réussir à les voir un jour. Même lorsque l'état lui affublera un maitre celui n'aura pas intérêt à s'en approcher même s'il saura pourquoi il est ici. Passons.

Ses vêtements sont se rassemblent toujours dans un même style ; débraillé et bien épais, surtout larges. Il aime se sentir à l'aise dans ses vêtements pour bouger comme il l'entend et ne suis pas particulièrement la mode un peu étrange de nos jours. Le roux ne s'affaire pas non plus à bien coordonner ses vêtements. Chose inutile et qui prend du temps, tant qu'il n'a pas froid et qu'il n'est pas nu c'est qu'il peut sortir.

♔ Ma vie des plus palpitantes ▬
« Ce sera une tête brûlé ce garçon, je vous le garantis, ça se voit tout de suite ! » Bon Dieu, il n'avait pas tord ce médecin quand il tendit fièrement aux deux hommes le bébé roux qu'il tenait dans ses bras. Une petite touffe, rien de bien folichon, mais d'une couleur très vive. Kano Shuuta ; ouvrant à peine les yeux depuis quelques minutes, né de l'union d'un homme sage et de son compagnon hybride, étaient de fiers parents.

Et le petiot n'attendit pas très longtemps avant d’accaparer toute l'attention de son père hybride, se retrouvant plus en lui qu'en son autre père pour la bonne raison qu'ils partageaient les mêmes attributs. Pas qu'il ne l'aimait pas ; mais on a toujours un parent qu'on préfère à l'autre pour une raison parfois futile ou égoïste. Bébé, il comprenait déjà comment le monde tourne. Ils ne comprenaient pas d'ailleurs comment Kano pouvait être aussi calme à un âge si bas où normalement vous pleuriez toute les larmes de votre corps si vous refusiez de lui donner un jouet ou si vous lui disiez non.

Et ça continua jusqu'à ses premiers pas à l'école où ses camarades l'appréciaient pour sa sérénité et sa faculté à traiter les problèmes avec rigueur et logique. Un peu comme un exemple il s'entourait sans le vouloir des meilleurs élèves. Jamais aucun problèmes. Jusqu'à ses années supérieurs... Alors âgé de quatorze il subissait ce qu'on appel du harcèlement moral et physique. Son intelligence et ses bonnes notes étaient tombés dans les mauvaises oreilles, et autant dire qu'il n'était pas rare de le voir devoir donner à des brutes ses cours, ses devoirs, et parfois son argent. Il ne comprenait pas vraiment, le monde ne tournait plus comme avant, ce n'était plus pareil. Et c'est le jour où il osa dire non à l'un d'entre eux qu'il compris.

Le monde ne tournait pas avec des belles paroles.
Le monde tourne et fonctionne avec la force.

Et ainsi il changea radicalement sa façon d'agir avec toutes les personnes autour de lui. Étrangement, ses notes chutèrent un peu. Pas beaucoup, mais on remarquait une baisse d'attention. Le fait est qu'il ne se laissait plus marcher dessus, c'était bel et bien terminer ce temps là, et il s'exprimait désormais avec ses poings. Le voir se bagarrer et finir au bureau du principal n'était plus quelque-chose de rare et était même commun. Il rentrait chez lui couvert de bleus et autres marques pas très jolies, parfois un peu de sang et bien sur, ses parents s'en inquiétèrent sans jamais avoir de réponses concrètent de la part du fils.

Kano continua ces petites batailles de jeunesse assez longtemps pour que ses amis proches s'éloignent de lui, ayant peur de ce qui pourraient leur arriver. Et aussitôt le roux se mis à côtoyer les mauvaises fréquentations et crachant verbalement sur ses anciennes connaissances qui lui avaient tourné le dos. Et c'est là, à cet instant, qu'il avait sans le savoir graver son destin.

A la sortie d'école, diplôme en mains malgré son habitude fracassante à parler avec la violence, il se trouva un boulot de vendeur dans une quincaillerie pour commencer à prendre son indépendance ne supportant plus les milles et une question de ses parents. Ses relations amicales étaient les mêmes, la racaille de banlieue hautaine plus ridicule qu'autre chose qui, elle-même, avait relation avec des personnes encore moins fréquentables. Il se fit très vite embarquer dans ces règlement de comptes pour soit-disant « aider ses amis » et se faisait assez souvent courser par la police.

Mais ce fut le jour où, se tenant le poignet endoloris par le coup qu'il venait de mettre à un homme, alors allongé par-terre entre la vie et la mort qu'il ne comprenait plus qui il était. « C'est plutôt fragile, un nez. » Et bien entendu, quand les sirènes de polices retentissantes arrivèrent ver lui, il n'eut pas le temps de se rendre compte que lui aussi était au sol, bras derrière son dos, menottes au poignet.

Le chat avait bien entendu un casier judiciaire regroupant des infractions tel qu'insultes envers les forces de l'ordre et trouble dans l'ordre publique. Mais ce qu'il venait de rajouter à sa cause relevait de faits graves en prenant en compte que son poing avait causé à un pauvre homme de finir dans un coma léger, volontairement. Et la sentence ne fut que plus dure. Alors que ses parents étaient de libres citoyens jouissant de tous leurs droits, lui allait être réduit à un esclavage sous ordre de la justice.

Et le voilà à présent, Kano Shuuta, hybride javanais d'Isentia de vingt ans, bracelet à la cheville, attendant que l'état veuille bien le placer à un maitrepour qu'il puisse continuer à vivre.



© Codage par Hooper pour Yaoi Slavery

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bill Cipher is my Lord.

Messages : 38
Localisation : Les enfers.
Métier : Tueur.
Statut : Pas intéressé.
Humeur : Meutrieur.
Pouvoir : Grand créateur.

Doubles comptes : Shiro Miyazaki.
Lunar Republic
Voir le profil de l'utilisateur




Millaby
Lunar Republic
Dim 20 Mar - 15:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Terres Solaristes-
Sauter vers: